Le Maroc a renforcé sa coopération avec la région du Québec, par la signature, récemment à Toronto, d’une entente de coopération dans le domaine des mines.


Signée par le directeur des Mines et des Hydrocarbures par intérim au ministère de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, Abdelaali Lefdaoui et le président directeur général de l’institut national des mines du Québec, Jean-François Presse, cette entente s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération bilatérale entre le Maroc et le Canada, ainsi que de la priorité stratégique qu’accordent les deux pays au développement du secteur minier.


Selon un communiqué du ministère, cette coopération s’inscrit dans le cadre du développement des échanges d’information, d’expertise et de politiques encadrant la formation de la main-d’œuvre du secteur minier, afin de développer une formation minière de haut niveau.


Elle vise à créer un cadre propice d’échange de savoir-faire en matière de formation reliée à l’acquisition des compétences en santé et sécurité dans les mines, ainsi qu’à l’usage des nouvelles technologies par la main-d’œuvre du secteur de l’activité économique minière du Maroc.


L’entente de coopération a été signée en présence du ministre de l’Energie et des Ressources naturelles du Québec, Jonatan Julien, en marge d’une conférence organisée par l’association des « Prospectors & Developers » du Canada, du 1er au 4 mars à Toronto.


Au cours de cette rencontre, Lefdaoui a rappelé le partenariat fructueux reliant le Maroc et le Canada dans les domaines des mines et de la géologie, soulignant la nécessité de consolider la coopération entre les deux pays et saisir toutes les opportunités offertes dans ces domaines