(200208) -- HEFEI, Feb. 8, 2020 (Xinhua) -- Medical worker Mao Jingjing takes people's body temperature as they drive into the city at a toll station in Hefei, east China's Anhui Province, Feb. 2, 2020. In China's battle against the novel coronavirus epidemic, grassroots workers, deliverymen, sanitation workers and public transport drivers showed their selfless devotion in protecting the safety of residents in the communities and brought warmth and belief to the citizens. (Xinhua/Zhang Duan) (MaxPPP TagID: xnaphotostwo176003.jpg) [Photo via MaxPPP]

Le Maroc a souligné, jeudi à l’Union africaine à Addis-Abeba, l’urgence d’une action collective contre l’épidémie du Coronavirus notamment à travers le Centre Africain pour le Contrôle et la Prévention des maladies (CDC-Africa).

Lors d’une réunion du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA consacrée aux épidémies d’Ebola et de Coronavirus, le Maroc a plaidé pour une action collective et urgente de l’Afrique, à travers le partage des expériences entre pays africain, en soulignant à cet égard, le rôle majeur que devra jouer le CDC-Africa.

L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de cette session, a mis en garde contre les conséquences de ces épidémies sur les économies des pays africains.

Le diplomate marocain a souligné l’impératif de réunir les experts et décideurs africains afin de finaliser la stratégie africaine concernant la prévention et la lutte contre l’épidémie de Coronavirus.

Arrouchi a, dans ce contexte, appelé à la création d’un Fonds spécial dédié à la prévention et la lutte contre ces épidémies.

Le Directeur du CDC-Africa a, quant à lui, rappelé l’importance des efforts en cours pour la préparation d’une stratégie africaine globale, en mettant en valeur la contribution des experts et professeurs marocains dans l’élaboration de cette stratégie.

Pour rappel, le Maroc siège depuis décembre dernier au Conseil d’Administration du CDC-Africa, organe délibérant de l’Union africaine pour une durée de trois ans.

Le Royaume représente également la Région Nord Afrique au niveau du Conseil Consultatif et Technique du CDC-Africa par M. Abderahman Maaroufi, Directeur du l’institut Pasteur.