Infomédiaire Maroc – Dans le cadre du partenariat existant entre le Maroc et l’Union européenne (UE), le 1er président de la Cour des comptes, Driss Jettou, a présidé la cérémonie de lancement du projet d’appui par l’UE de la Cour des comptes marocaine.

Ce jumelage institutionnel d’une durée de 24 mois est réalisé dans le cadre du programme “HAKAMA” (gouvernance publique) financé par l’UE à hauteur de 1,2 million d’euros.

Ce projet vise à soutenir, via un transfert de connaissances et de savoir-faire, la Cour des comptes du Maroc dans l’exercice de ses attributions qui ont été notamment renforcées par la Constitution du 29 juillet 2011 et par la loi organique relative à la loi de finances.

Il prend la forme d’une coopération de la Cour des comptes marocaine avec la Cour des comptes française et le National Audit Office britannique.

Ainsi, plus de 50 experts français et britanniques seront ainsi mobilisés pour aider la Cour des comptes du Maroc à acquérir les meilleures pratiques internationales.

Le jumelage concerne 3 domaines : la certification des comptes de l’Etat, le suivi de l’exécution des lois de finances, l’audit de performance et l’évaluation des programmes et des politiques publiques.

Rédaction Infomédiaire