La Cour Constitutionnelle du Royaume du Maroc accueillera les travaux du 6ème Congrès de la Conférence des Juridictions Constitutionnelles Africaines (CJCA), prévu en 2021, a indiqué, mardi, la Cour.

Cette décision a été prise par l’Assemblée générale du 5ème Congrès de la CJCA, qui s’est tenue à Luanda (Angola) du 9 au 13 juin 2019, précise la Cour dans un communiqué, faisant savoir que, par la même occasion, la Cour constitutionnelle occupe le poste de Premier vice-président au sein de cette instance continentale pour le mandat 2019-2021.

Cette consécration intervient suite à un appel à candidature lancé par la CJCA et auquel la Cour constitutionnelle du Maroc a participé, ajoute la même source, soulignant que la décision de l’Assemblée générale de la CJCA, prise en faveur de la candidature marocaine, intervient en reconnaissance de l’engagement effectif de la Cour constitutionnelle, à côté des juridictions africaines consœurs, pour la promotion de la justice constitutionnelle au niveau de notre Continent.

“La désignation de la Cour constitutionnelle du Maroc pour accueillir cet événement continental de grande envergure, témoigne de l’effort consenti par le Royaume du Maroc, aux côtés des pays africains frères, pour la consolidation de l’Etat de droit et de la justice constitutionnelle en tant que socle de valeurs partagé par l’ensemble des juridictions constitutionnelles africaines”, poursuit le communiqué.

Reconnaissante et fière de cette consécration, la Cour constitutionnelle s’engage, en étroite collaboration avec les organes de la CJCA, à mobiliser toutes les capacités scientifiques, organisationnelles, techniques et financières dont elle dispose en vue d’accueillir cet événement continental dans les meilleures conditions, conclut la même source.