La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé mercredi la mobilisation de son personnel travaillant dans les établissements pénitentiaires, en vue de protéger les pensionnaires, l’espace carcéral, le personnel ainsi que les membres de leurs familles contre la contamination par le nouveau coronavirus, en les mettant en quarantaine.

“Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures préventives contre la propagation de l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) prises par le Maroc et vient en application des dispositions légales relatives à la quarantaine”, a indiqué la DGAPR dans un communiqué, soulignant qu’elle est “consciente de la nécessité de l’application correcte et efficace de ces dispositions”.

A cet effet, le personnel a été divisé en deux groupes, travaillant chacun pendant deux semaine entières, précise le communiqué, notant que des espaces aménagés dans leurs lieux de travail et équipés de tous les moyens nécessaires ont été mis à leur disposition pour y séjourner et ce, afin d’exercer leurs fonctions à bon escient.