Infomédiaire Afrique – La Mauritanie vient de convoquer l’ambassadeur iranien à Nouakchott, Mohamed El Amrani, suite aux actes de prosélytisme menés par la représentation diplomatique.

Il s’agit là d’un véritable rappel à l’ordre concernant “toute activité menée par l’ambassade ou toute autre partie liée à elle, destinée à toucher au fondement du rite malékite ou la doctrine adoptée par le peuple mauritanien”, rapporte Le360Afrique qui cite le site mauritanien Sahara Media. Nouakchott n’a pas tardé à prendre des mesures avec effet immédiat.

L’imam de la mosquée “d’El Moujemaa de l’imam Ali” a été destitué et remplacé par un autre d’obédience sunnite.

Et ledit lieu de culte a été également placé sous l’autorité du ministère des Affaires islamiques et de l’enseignement originel, ajoute la même source.

Rédaction Infomédiaire