Le vendredi 28 février 2020, Abderrahim El Hafidi, DG de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) a tenu une réunion de travail avec une délégation américaine présidée par Ian Steff Secrétaire Adjoint du Commerce pour les Marchés Internationaux et Directeur Général du Service Commercial des Etats-Unis et de l’Etranger au Département du Commerce Américain.

En plus de Steff, la délégation américaine comprenait également Rick Ortiz, ministre-conseiller aux Affaires Commerciales et Haut Responsable Régional pour le Commerce et Halima Berrami, Spécialiste Commerciale chargée de l’Eau.

S’inscrivant dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, cette rencontre a porté sur les opportunités de collaboration et d’investissements dans le domaine de l’eau et de l’électricité au Maroc.

Lors de la réunion, El Hafidi a mis en exergue l’importance accordée par le Royaume du Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI, au développement du secteur de l’eau. Il a rappelé l’événement majeur qui a consisté en la signature le 13 janvier 2020, sous la présidence du Roi, de la convention de mise en œuvre du programme national pour l’eau potable et l’irrigation 2020-2027 et dont le coût s’élève à plus de 115,4 milliards de dirhams. Pour sa part, l’ONEE a planifié dans le cadre de ce programme des projets cumulant un coût de 38,7 milliards de dirhams.

Par ailleurs, El Hafidi a souligné le programme ambitieux mis en place par le Maroc pour développer la capacité de production électrique à partir des énergies renouvelables qui atteindra 52% à l’horizon 2030.

Pour sa part, Steff a salué les grandes réalisations du Maroc dans le domaine de l’eau et a souligné que le plan national pour l’eau potable et l’irrigation 2020-2027 constitue un modèle pour le monde. Il a exprimé l’intérêt des entreprises américaines spécialisées dans les technologies de l’eau pour accompagner ce plan stratégique notamment dans les volets liés aux barrages, au dessalement de l’eau de mer et à l’amélioration des performances.

Steff a également mis en exergue l’expertise américaine dans le domaine de l’énergie et a indiqué la disposition des entreprises américaines actives dans ce domaine à travailler avec des entreprises marocaines pour la réalisation de projets qui permettent de promouvoir et développer les compétences locales.

A l’issue de la réunion, il a été convenu d’établir un cadre de partenariat pour tirer profit des opportunités de coopération technologique et commerciale entre les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc dans les domaines de l’eau potable, de l’assainissement et de l’électricité en mettant en exergue les aspects d’innovation technologique et de recherche et développement.

Les deux parties vont travailler conjointement pour élaborer un Mémorandum d’entente (MoU) dont la signature est prévue lors du US-Africa Business Summit qui se tiendra en juin 2020 à Marrakech