Infomédiaire Maroc – Le gouvernement ne renoncera pas à la gratuité de l’enseignement, a affirmé, hier à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, assurant que les droits d’inscription ne concernent que les classes aisées.

Evoquant, lors d’une rencontre de communication à la Chambre des représentants, les informations colportées autour du projet de loi-cadre sur l’enseignement, qui sera soumis prochainement au parlement, El Othmani a souligné que ce texte constitue “une révolution en matière de réforme de l’enseignement”.

El Othmani a noté que “pour la 1ère fois dans l’histoire, le Maroc sera doté d’une loi-cadre relative au secteur de l’enseignement”.

Rédaction Infomédiaire