Le Royal Mansour Marrakech célèbre la diversité culinaire à travers l’initiative du Food Lab. Cette compétition de cuisine a pour but de mettre en lumière le savoir-faire et la créativité des équipes de cuisine du Palace tout en rendant hommage aux incontournables du street food mondial. À l’issue des votes d’un Jury des plus exigeants, les vainqueurs verront leurs plats intégrés à l’offre de restauration du Royal Mansour Marrakech.

FOOD LAB : LE STREET FOOD À L’HONNEUR AU ROYAL MANSOUR

La transmission de savoir étant un des piliers fondateurs de l’initiative du Food Lab, la phase initiale de la compétition s’est caractérisée par la composition de chacune des équipes avec à leur tête un Chef qui a pris sous son aile, un Sous-Chef ou Chef de partie de son choix. Formant ainsi 28 binômes, les équipes ont laissé libre cours à leur imagination s’inspirant des recettes simples mais gouteuses découvertes au gré de leurs voyages. Résultat, 56 plats dont le Mistaki du Zanzibar, le Pani Puri d’Inde, les Tostones rellenos de cimarrones du Mexique ou encore le traditionnel Mafé sénégalais, entre autres mets, ont été élaborés.

LES CRITÈRES DE SÉLECTION DU CONCOURS DE CUISINE

Afin d’évaluer ces créations appétissantes, le Jury du Royal Mansour a soigneusement étudié chaque recette sur la base de critères spécifiques ne laissant rien au hasard : esthétique, saveur, assaisonnement, audace, rigueur… Chaque détail compte dans la sélection des maîtres du street food. Tout au long du concours, les cuisines du Royal Mansour ont été témoins des influences du monde, de la recherche et de la créativité des talentueux Sous-Chefs et Chef de Partie du Royal Mansour Marrakech… sous la bienveillance de leurs ainés, généreux dans la transmission de leur savoir-faire.

Si certains ont puisé leur inspiration des livres de la bibliothèque du Palace, d’autres ont préféré plonger dans leurs souvenirs de voyage pour donner ou redonner vie aux saveurs qui les ont particulièrement intrigués. Ainsi, Chef Zahira Lasri confie que l’idée des Takoyaki japonais est née du délicieux récit que lui en avait fait son époux lors de sa visite au pays du soleil levant. Ainsi, elle imagine les textures, s’approprie les codes de la cuisine asiatique et recrée deux mets surprenants avec l’aide de sa partenaire. Le Chef Jaouad Boulaayat quant à lui tenait à rendre hommage à la cuisine qui a vu ses premiers pas dans le métier : la cuisine levantine. Le Chef et son binôme ont donc présenté les incontournables falafels, un plat en apparence simple révélant pourtant à chaque bouchée des saveurs insoupçonnées.

Si ces équipes se sont particulièrement démarquées lors des délibérations du Jury, le Food Lab a indubitablement levé le voile sur les tendres souvenirs d’enfances des uns, rêves de voyages des autres et la créativité de tous à travers des associations audacieuses et surprenantes du street food.

LES CRÉATIONS CULINAIRES RÉCOMPENSÉES PAR LE JURY

Au terme de la compétition, 7 binômes et 8 plats sur les 56 en lice ont été récompensés par le Jury hautement sélectif du Royal Mansour Marrakech. Ils se verront tous proposés au menu des restaurants du Palace :

  • Zahira Lasri & Mariam Hammoudi – Bahn Xeo (Vietnam)
  • Jaouad Boulaayat & Mohamed Ben Doudou – Falafel (Orient)
  • Zahira Lasri & Mariam Hammoudi – Takoyaki (Japon)
  • Amine Abdelali & Anzaoui Abderrazak – Tostones rellenos (Mexique)
  • Romain Correze & Chaima Mouharare – Croustillette savoyarde (France)
  • Guillaume Laratte & Meriem Inaam – Pani puri (Inde)
  • Abdelhadi Mamri & Fatima Khabir – Pho ga (Vietnam)
  • Rabgh Elkahia & Abderrahim Mantourane – Nikomi udon au miso (Japon)