Les nuitées touristiques dans les établissements d’hébergement classés de la ville de Fès ont connu une hausse de 2% à fin septembre de 2019, en comparaison avec la même période de l’année précédente. 

Un total de 803 875 nuitées a été enregistré au cours des neuf premiers mois de l’année en cours, contre 786 260 nuitées durant la même période de 2018, selon des données de l’Observatoire national du tourisme (ONT).

S’agissant des arrivées dans les hôtels classés, elles ont atteint 424 801 à fin septembre de l’année actuelle, contre 421 889 durant la même période de l’année écoulée, soit une légère hausse de 1%.

La durée moyenne de séjour durant cette période était de 2 jours, soit un taux similaire à celui réalisé durant la même période de l’année 2018, précise l’ONT.

Cette attractivité touristique s’explique principalement par la hausse enregistrée par les principaux marchés émetteurs, dont la France, les USA, l’Italie, la Chine et le Royaume-Uni, ainsi que les résidents.

Le seul mois de septembre dernier a enregistré un accroissement de 2% par rapport au même mois de 2018, avec un total de 95 194 nuitées.

Le nombre de chambres opérationnelles au cours du mois de septembre a été estimé à 4.155 unités, dont 1 170 de catégorie 5 étoiles, 1 126 de 4 étoiles et 672 de 3 étoiles.

Le nombre des nuitées touristiques dans les établissements d’hébergement classés de la ville de Fès en 2018 a atteint 1 096 721, en hausse de 16% par rapport à l’année d’avant (945 102 nuitées).

En dépassant le seuil d’un million de nuitées, la ville de Fès, chef-lieu de la région, continue de jouer le rôle de locomotive du tourisme régional en comptant sur la diversité de son potentiel patrimonial, humain et naturel.