En ligne avec ses orientations stratégiques et conformément à sa ferme volonté de faire de l’activité en Afrique de l’Ouest un relais de croissance majeur, le quatrième trimestre 2019 a été marqué par l’accélération des efforts de développement dans la région.

En effet, les pré-ventes s’établissent à 1 392 unités et progressent de 22% par rapport à 2018, attestant de la forte dynamique commerciale et l’engouement de la demande de logement dans cette région. Sur l’ensemble de l’année, la production en Afrique de l’Ouest réalise un bond de 50% pour atteindre un niveau de 1279 unités.

À fin 2019, le chiffre d’affaires en Afrique de l’Ouest s’élève à 383 MDh contre 47 MDh en 2018, représentant désormais 11% du chiffre d’affaires du Groupe.

Le Groupe compte à ce jour 9 projets dans la région, totalisant 24 467 unités dont deux nouveaux projets lancés à Abidjan, Florida City et Jardins d’Angré pour 7 200 unités

Tandis que la persistance d’une conjoncture sectorielle difficile au Maroc pèse sur le segment économique, l’activité haut-standing maintient une bonne dynamique commerciale avec une progression des pré-ventes supérieure à 12% sur l’ensemble de l’année, pour atteindre 1 205 unités à fin décembre 2019.

Cette bonne performance commerciale sur l’activité Haut standing conjuguée à la montée en puissance de l’activité en Afrique de l’Ouest permet d’atténuer la baisse du segment économique au Maroc, faisant ressortir un chiffre d’affaires de 1,02 Md MAD au T4 2019 et un chiffre d’affaires annuel de 3,5 Md MAD à fin décembre 2019.

La politique de reconfiguration des projets de logements économiques se poursuit, limitant la production aux tranches les mieux commercialisées.

Conformément à sa stratégie de préservation de ses équilibres bilanciels et tout en assurant l’accélération de son développement dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, le Groupe ADDOHA poursuit la réduction de son endettement qui s’établit à fin décembre 2019 à 5Md MAD contre 5,7 en 2018, soit une baisse de 12%.