Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi a souligné, mardi à Rabat, que le nombre total d’internats a atteint un millier durant l’année scolaire en cours, dont 65% sont situés en milieu rural.


En réponse à une question orale sur “Les conditions et services d’internat dans les établissements d’enseignement”, présentée par le parti de la Justice et du Développement (PJD) à la Chambre des conseillers, Amzazi a affirmé que “15 internats sont construits d’année en année” et que le ministère a accéléré le rythme de création de ces établissements, compte tenu de leur impact direct sur la limitation de la déperdition scolaire.


Il a noté, dans ce sens, que le ministère a mené une révision de la valeur quotidienne des bourses allouées aux internats, puisqu’il a augmenté la bourse totale de 14 dirhams à 20 dirhams, et la bourse partielle de 7 à 10 dirhams, ajoutant que le nombre des étudiants boursiers a augmenté à environ 160.000 bénéficiaires, dont 49.000 des filles.


“Le coût total des bourses consacrées aux internats et cantines s’est élevé à 1,45 MMDH durant l’année scolaire en cours”, a-t-il poursuivi.


Par ailleurs, citant les résultats d’une étude d’évaluation d’impact du soutien social, réalisée en 2018 par l’observatoire national du développement humain, Amzazi a indiqué que les internats contribuent à l’amélioration, à hauteur de 125%, du taux d’accès au cycle collégial, alors que les installations socio-pédagogiques améliorent de 164% l’accès au cycle secondaire-qualifiant