Le Kenya a décidé mardi de fermer “pour une durée indéterminée” sa frontière avec la Somalie au niveau de Lamu, ville du nord du Kenya située à 100 km de la frontière somalienne, pour des raisons de sécurité, rapporte le journal “Daily Nation, citant des sources sécuritaires.

Le commandant de la police du comté de Lamu, Muchangi Kioi, a précisé, dans ce cadre, que la frontière ne resterait ouverte qu’aux agents de sécurité, assurant que les opérations de sécurité contre le groupe terroriste somalien des Shabab s’intensifient dans cette région toujours cible d’attaques armées.