Infomediaire Maroc – “Au plan international, l’Afrique ne contribue qu’à hauteur de 7% à la production halieutique mondiale alors même que 57% de l’évolution démographique en 2050 est attendu dans ce continent.

Cela renseigne sur l’effort d’optimisation et l’importance de concilier préservation et exploitation d’une ressource de plus en plus demandée d’autant plus qu’au niveau mondial, les produits de la pêche comptent parmi les produits alimentaires les plus échangés. L’Afrique est un gisement de croissance qu’il est nécessaire d’accompagner avec des investissements et des actions concrètes pour ne pas rater le rendez-vous au plan de la sécurité alimentaire et la durabilité”.

Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts

Rédaction Infomediaire.