Infomédiaire Maroc – “Nous estimons sans ambages que les erreurs arbitrales survenues notamment lors des 2 matches cruciaux face au Portugal et face à l’Espagne, ont gravement pénalisé notre sélection nationale en la privant de jouer ses chances de qualification à égalité avec les équipes concurrentes de son groupe. La gravité desdites erreurs arbitrales est d’autant plus manifeste que lors de ces 2 matches, le recours à la vidéo assistance aux arbitres (VAR) n’a servi qu’à préserver les intérêts de nos concurrents. En témoigne le non recours à cette technologie, sensée amoindrir le biais de subjectivité arbitrale, dans le cas de pénaltys non sifflés en faveur du Maroc face au Portugal (4ème, 30ème et 80ème minutes)”.

Fouzi Lekjaa, Président de la Fédération Royale Marocaine de Football

Rédaction Infomédiaire