Infomediaire Maroc – “Il est nécessaire de placer la protection des enfants et de leurs droits au rang de priorité dans l’agenda politique national. Cet objectif devrait être pleinement atteint grâce à l’intégration des droits de l’enfant dans les politiques publiques et dans la budgétisation des départements ministériels, considérant qu’il est plus approprié que la politique publique intégrée pour l’enfance prenne la forme de loi-cadre assurant la continuité et l’harmonie entre ses composantes”.

Hakim Benchamach, Président de la Chambre des Conseillers

Rédaction Infomediaire.