‘‘Le système Bachelor, que les universités marocaines entendent adopter l’année universitaire prochaine, permet de remédier à la problématique de l’inadéquation des diplômes avec les besoins du marché de l’emploi. Ce système orienté vers l’international et plus porté sur la professionnalisation, favorise le renforcement des connaissances linguistiques et les acquis personnels (soft skills)’’

Hassan Hbid, Président de l’Université Cadi Ayyad