‘‘Le Maroc a eu raison de maintenir le protocole thérapeutique à base de chloroquine” pour traiter les malades du nouveau coronavirus. Le ministère de la Santé dispose d’un rapport pharmacovigilance en relation avec l’utilisation de la chloroquine et qui prouve qu’on a eu raison d’avoir maintenu notre décision. Au moment où l’OMS avait appelé à suspendre les essais cliniques au niveau mondial, le Maroc est resté attaché à sa décision initiale, dont la pertinence a été démontrée quelque jours après. La chloroquine a un effet très positif dans le traitement du Covid-19. Le Maroc connait bien la chloroquine depuis longtemps, à travers son utilisation dans la médecine interne et pour le traitement du paludisme. Ses effets indésirables ne posaient pas problème, du fait qu’ils sont connus et qu’on les maîtrisait parfaitement. Nous sommes fiers de nos décisions judicieuses et prospectives en matière de protocoles thérapeutiques’’

Khalid Ait Taleb, Ministre de la Santé