Infomédiaire Maroc – “Au Maroc, même si des efforts certains en matière d’assainissement ont été consentis, 1 personne sur 3 n’a pas accès à des toilettes décentes, 34% de la population rurale ne disposent pas d’installations sanitaires sans risques et 6 000 écoles manquent d’équipements d’hygiène, ce qui provoque l’abandon scolaire des petites filles”, a déploré la présidente de l’Association Environmental Women Association (EWA), Farida Jaïdi.

Elle a également fait observer que les villes manquent, elles aussi, de toilettes publiques et même quand elles existent, leur condition hygiénique et sanitaire sont déplorables, notant que “plus les citoyens évolueront dans un environnement propre et sain, plus leur comportement en ressentira et se transformera en un comportement propre et respectueux”.

Rédaction Infomédiaire