Après un protocole d’accord signé en 2018 avec Ethiopian Airlines avant d’être résilié, le Ghana a choisi EgyptAir pour lancer sa nouvelle compagnie aérienne.


A cet effet, un mémorandum d’entente a été signé tout récemment entre le ministre ghanéen de l’Aviation Joseph Kofi Adda et le vice-président d’EgyptAir Hassan Mounir.


Le Ghana ne possède plus de compagnie aérienne nationale depuis la liquidation de ses compagnies Ghana Airways en 2004 et de Ghana International Airlines en 2010.


“Nous cherchions ce qu’il y a de mieux pour le Ghana dans tous nos engagements avec les partenaires potentiels. Et le choix d’EgyptAir comme partenaire stratégique après un examen par le comité d’experts de l’aviation était bien meilleur”, a déclaré Joseph Kofi Adda, cité par des médias.


“Cet accord intervient à un moment où l’Accord de libre-échange continental africain (Zlecaf) doit entrer en vigueur au début de l’année prochaine. Une fois la compagnie aérienne mise en place, elle devrait jouer un rôle clé dans le transport de passagers et de fret sur le continent et entre l’Afrique et d’autres parties du monde “, a-t-il ajouté.


Le mémorandum d’entente entre les deux parties devrait être finalisé dans les prochaines semaines après avoir été approuvé par l’Assemblée nationale du Ghana.


Selon les termes initiaux, l’Etat du Ghana devrait détenir 10% du capital de la nouvelle compagnie. 41% devrait revenir aux investisseurs privés et 49% au partenaire stratégique.