La campagne de vaccination anti-Covid qui a été lancée au Maroc par le Roi Mohammed VI fait du Royaume un modèle distingué qui a fait mieux que la plupart des pays européens, a souligné mardi le quotidien italien Corriere della Sera.

 

Sous le titre “Vaccinations : le Maroc fait mieux que la France et l’Italie: 9% de la population protégée”, le quotidien italien relève que le Maroc compte 94% de toutes les personnes vaccinées en Afrique, soulignant que ce résultat a été obtenu grâce à une politique progressive qui a démarré avec une cérémonie symbolique, durant laquelle le Roi Mohammed VI a reçu la première dose du vaccin, “en donnant le bon exemple pour le reste du pays”.

 

La publication fait observer que le Maroc “monte dans le classement mondial en termes de couverture vaccinale, qui a concerné un nombre d’habitants plus élevé qu’en l’Italie, en France et presque dans tous les États européens et, où, par conséquent, les données générales sur la pandémie conduisent à l’optimisme”.

 

Ces chiffres sont d’autant plus remarquables qu’ils sont enregistrés dans “un pays faisant partie de l’Afrique, un continent considéré comme particulièrement vulnérable et où on redoutait une vague de cas”. “Mais, au lieu de cela, le Maroc devient une sorte d’exception en termes de politiques de prévention contre le Covid, comme en témoignent encore les chiffres”, écrit le journal.

 

Citant des données publiées par le ministère de la Santé au Maroc, au 27 février, le journal relève que 3.600.000 habitants du pays avaient reçu au moins une dose du vaccin anti Covid sur une population totale d’environ 37 millions de personnes.

 

La campagne de vaccination a fait que le Maroc représente, à lui seul, 94% des personnes vaccinées dans tout le continent africain, fait constater la publication, ajoutant que l’objectif déclaré du gouvernement est d’immuniser 80% des habitants d’ici fin avril.