Le comité de supervision, de suivi et d’évaluation du Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024 a approuvé, mardi, à distance une série de décisions portant sur la mise œuvre des différents projets prévus dans ce programme ambitieux.

Lors de cette 2éme réunion, présidée par le wali de la région de Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji, plusieurs décisions ont été ainsi adoptées dans le cadre d’un comité ad hoc, portant sur la réorganisation des dispositions relatives au financement de certains projets du programme, tout en allouant les contributions financières selon les années.

Il s’agit notamment du changement du nom du projet relatif à la mise en place du “Centre culturel au quartier Founti”, soumis à la société Al Omrane Souss Massa, en tant que maître d’ouvrage délégué, au “Grand théâtre d’Agadir”, ainsi que son emplacement du quartier Founti au parc Al Inbiaât au boulevard Mohammed V.

Il a également été décidé de reporter le lancement du projet relatif à la mise en place du “bureau de renseignement touristique et un complexe administratif de la corniche”, dans l’attente d’une vision claire relative à l’aménagement globale de la corniche d’Agadir.

Ces décision concernent aussi l’identification des quartiers sous-équipés de la ville et les maîtres d’ouvrage délégués dans ce cadre, à même d’activer le comité du foncier pour qu’il puisse tenir ses réunions de manière périodique pour statuer définitivement sur les différents aspects en suspens en matière de liquidation, et mobiliser le foncier relatif aux projets dudit programme.

Cette réunion s’est déroulée en vertu des dispositions de l’article sept de la convention-cadre relative au financement et à la mise en place du programme, au terme des débats des maîtres d’ouvrage délégués autour de l’état d’avancement des travaux des projets programmés dans le cadre du Programme de développement urbain d’Agadir.

De même, des exposés ont été présentés à cette occasion portant sur l’état d’avancement des chantiers prévus, y compris les études relatives aux projets et la date de lancement des travaux. L’accent a été mis sur les engagements financiers, organisationnels et gestionnaires de chacun des projets, tout en mettant en évidence les mesures proposées pour définir et surmonter des obstacles.

Le Programme de développement urbain d’Agadir 2020-2024 a été lancé par le Roi Mohammed VI, pour une enveloppe budgétaire de 5,99 milliards de dirhams.

Ce programme qui s’articule autour de six principaux axes vise à promouvoir le rôle de la ville en tant que pôle économique intégré et locomotive de toute la région et à renforcer son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale.