Dans le cadre de l’engagement international en matière de lutte contre le terrorisme, la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a fourni au Federal Bureau of investigation (FBI) des renseignements précis sur le soldat américain arrêté le 19 janvier 2021, a souligné mardi Haboub Cherkaoui, Directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ).

Le cas du soldat américain dénommé “Col Bridges”, interpellé en coordination entre le FBI et l’Armée américaine pour son implication dans la planification d’actes terroristes en plus des ses liens avec des éléments appartenant à Daech, avait suscité l’attention de la DGST l’été dernier pour ses orientations jihadistes et son imprégnation par la pensée extrémiste, a relevé Cherkaoui dans une déclaration.

Cela a nécessité de la part de la DGST de communiquer au FBI, au mois de septembre 2020, des renseignements précis au sujet de ce soldat et de son activité terroriste, a-t-il indiqué.

Le soldat américain est accusé notamment d’avoir comploté une attaque terroriste contre le mémorial du 11 septembre à Manhattan, à New York. Il est également accusé d’avoir tenté de fournir un soutien matériel à Daech et d’avoir tenté d’assassiner des militaires américains.