La Régie Autonome de Distribution d’Eau et d’Electricité de Marrakech (RADEEMA) a investi, durant la période 2014-2023, près de 3 milliards de DH (MMDH), dont plus de 360 millions de dirhams (MDH) d’investissements réalisés au titre de l’année 2023.

Ces données ont été révélées lors du Conseil d’Administration (CA) de la RADEEMA tenu, jeudi à Marrakech, en présence notamment du wali de la région Marrakech-Safi, Farid Chourak.

Lors de cette réunion, la Directrice générale de la RADEEMA, Nadia El Hilali, a présenté les réalisations accomplies au titre de 2023, notamment les comptes, les indicateurs de performances techniques, commerciales et financières et les investissements de 2014 à 2023, qui ont permis de développer une infrastructure d’envergure pour accompagner le développement de Marrakech et offrir un service de qualité répondant aux attentes des citoyens et visiteurs, indique un communiqué de la RADEEMA.

Ainsi, le CA a approuvé les comptes officiels de l’exercice 2023, certifiés sans réserves par le Commissaire aux comptes, et a noté avec grande satisfaction l’amélioration des indicateurs de performance technique, financière, commerciale et de gestion, précise la même source.

Dans le même cadre, le CA s’est arrêté sur les efforts déployés par la RADEEMA face à la situation hydrique que connaît le Royaume et plus particulièrement la Région Marrakech-Safi, ainsi que les mesures post- séisme d’Al Haouz prises par la Régie pour accompagner les populations sinistrées dans le rétablissement de l’alimentation en eau et en électricité dans de meilleures conditions.

Et d’ajouter que les membres du Conseil se sont également félicités de la dynamique d’investissement maintenue par la RADEEMA, permettant ainsi d’accompagner le développement de la ville, de garantir la continuité des services d’électricité, d’eau potable, d’assainissement liquide et de réutilisation des eaux usées épurées, ainsi que l’amélioration de la gouvernance, notamment en matière de simplification et de dématérialisation de la relation client.

Dans ce sillage, Chourak a annoncé la création d’un Comité Stratégique Local de l’Eau piloté par la RADEEMA et réunissant tous les intervenants de la chaîne d’approvisionnement en eau potable de la Cité Ocre, afin d’étudier les mesures à mettre en place pour renforcer la sécurisation de l’alimentation en eau potable de la ville à la hauteur des enjeux et défis à l’horizon 2030.

S’agissant des principales réalisations de l’année 2023, la RADEEMA a investi plus de 300 MDH pour renforcer et fiabiliser davantage l’infrastructure d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide de Marrakech, de généraliser l’accès à ces services, aux populations démunies et de moderniser les moyens de gestion et d’exploitation.

Dans le cadre des efforts visant à assurer le développement durable, la RADEEMA continue à réduire les émissions de gaz à effet de serre (75.000 tonnes) et valorise les boues d’épuration dans le secteur du bâtiment, selon la même source.

Dans la même optique, elle s’investit dans la sauvegarde des ressources hydriques par la mobilisation, depuis 2012, de plus de 32 millions de m3 de ressources non conventionnelles destinées à l’irrigation des espaces verts et à l’usage industriel, ajoute la même source, notant que ces réalisations sont accompagnées par un fort dispositif de sensibilisation visant à instaurer une culture de sobriété respectueuse de l’environnement et des ressources naturelles.

Pour ce qui est de l’innovation, la RADEEMA s’est également investie dans la dématérialisation et la digitalisation des procédures, notamment commerciales, par la mise en exploitation de la plateforme digitale ROKHAS – Réseaux, destinée aux promoteurs immobiliers et investisseurs pour l’établissement des estimations relatives aux gros projets.

Par ailleurs, la RADEEMA a mis à la disposition de sa clientèle une solution de dialogue intuitif « Chat Bot » sur l’ensemble de ses plateformes électroniques, permettant un accès rapide et pratique aux différentes informations concernant l’ensemble des démarches commerciales de la Régie.

Toujours dans une optique d’amélioration continue, la RADEEMA a réussi le maintien de ses certifications NM ISO 27001, NM ISO 9001/2015, NM ISO 14001/2016, NM ISO 45001/2018 et a renouvelé l’accréditation de son laboratoire d’analyses d’eau potable, lit-on dans le communiqué, ajoutant qu’en 2023, elle a obtenu la certification ISO 37001 pour la lutte contre la corruption.

En ce qui concerne les mesures post- séisme d’Al Haouz, la RADEEMA a diagnostiqué environ 1.200 douars et campements pour rétablir l’accès aux services d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide, mobilisant des équipes nationales pour intervenir à Marrakech et dans les provinces d’Al Haouz et de Chichaoua, conclut le communiqué.