Infomediaire Maroc – Une campagne scientifique axée sur la connectivité entre les différentes populations de sardine en Méditerranée a réuni récemment des chercheurs de l’Institut espagnol d’océanographie (IEO) et de l’Institut national de recherche halieutique (INRH).

L’objectif de cette campagne, baptisée “SARLINK” et réalisée dans les eaux marocaines, espagnoles et portugaises, est d’analyser les échantillons prélevés, à travers des études génétiques, pour déterminer le degré de connectivité entre les différentes populations formant le stock de sardines dans les eaux du sud de la péninsule ibérique et du nord du Maroc.

Il s’agit ainsi de comprendre la dynamique des stocks de sardines pour améliorer les évaluations scientifiques permettant aux autorités compétentes de promouvoir une gestion durable de ces ressources halieutiques.

Rédaction Infomediaire.