Infomédiaire Maroc – L’adhésion du Maroc à l’Initiative chinoise “Une Ceinture, Une Route” (One Belt, One Road) et sa mise en œuvre, ainsi que les relations bilatérales ont été au centre d’entretiens, tenus hier à Rabat, entre la secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta et le vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming, qui effectue une visite de travail au Maroc.

Lors de ces entretiens, les 2 parties ont examiné l’adhésion du Maroc à l’Initiative chinoise “Une Ceinture, Une Route”, appelée également “Nouvelle route de la soie”, signée en novembre 2017 à Pékin, ainsi que les modalités pratiques de la mise en œuvre effective de cette coopération.

Pour rappel, cette initiative, lancée en 2013 par le président chinois Xi Jinping sous le nom “One Belt, One Road” (OBOR), est une liaison ferroviaire entre la Chine et l’Europe ayant pour objectif de fluidifier les échanges commerciaux de la Chine avec l’Europe et améliorer sa connectivité ferroviaire grâce à des routes et des chemins de fer financés par des entreprises chinoises.

Rédaction Infomédiaire