La deuxième édition de la rencontre “Journée du Maroc” à Istanbul, tenue mardi, a été l’occasion de présenter les opportunités économiques importantes dont regorge le Royaume au profit d’un groupe d’hommes d’affaires turcs souhaitant investir au Maroc.

Cette rencontre, initiée par la Chambre d’industrie d’Istanbul et le consulat général du Royaume, a mis en lumière les potentialités économiques et les perspectives d’investissement prometteuses qu’offre le Royaume aux opérateurs économiques turcs désirant réaliser des projets d’investissement non seulement au Maroc, mais également dans d’autres pays africains.

S’exprimant à cette occasion, le Consul général du Royaume à Istanbul, M’hamed Ifriqine, a indiqué que le Maroc et la Turquie souhaitent renforcer leur coopération et leur partenariat, ajoutant que les affaires entre les deux pays, liés par un accord de libre-échange, connaissent une croissance rapide à la faveur des relations économiques bilatérales fortes par rapport à d’autres partenaires européens et africains.

Le diplomate a également rappelé les opportunités importantes qui font du Maroc un pôle économique par excellence, notamment la signature d’une vingtaine d’accords de libre-échange avec les pays de l’Union européenne et les Etats-Unis, les accords d’Agadir conclus avec nombre de pays arabes, outre l’adhésion du Royaume à plusieurs organisations économiques régionales, relevant que le Maroc est le deuxième investisseur africain en Afrique subsaharienne.

Ifriquine a, en outre, relevé que cette rencontre offre l’occasion de présenter le climat des affaires au Maroc et d’inciter les hommes d’affaires turcs à investir dans des secteurs économiques à valeur ajoutée, mettant en avant la stabilité politique et sociale dont jouit le Royaume grâce aux initiatives et aux réformes menées sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI.

Pour sa part, Bakir Yelkin, responsable à la Chambre d’industrie d’Istanbul, a souligné l’importance de cette rencontre initiée au profit des hommes d’affaires turcs qui souhaitent explorer les opportunités d’investissement au Maroc, saluant les relations historiques et solides unissant les deux pays. La représentante de l’Agence marocaine de développement des investissements, Nahla Bensalama, a de son côté présenté les opportunités d’investissement dans le Royaume et les incitations accordées aux hommes d’affaires étrangers souhaitant réaliser des projets au Maroc.

Dans son exposé présentée à cette occasion, Bensalama a rappelé les textes législatifs relatifs à la promotion des investissements, les zones industrielles mises en place dans différentes régions du Royaume et les infrastructures industrielles et commerciales réalisées par le Maroc.