L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires se sont entendus dimanche sur une baisse de la production pour essayer de faire relever les cours, dans le contexte mondial de la pandémie du nouveau coronavirus et sur fond de guerre des prix entre la Russie et l’Arabie saoudite.

“Nous annonçons avoir abouti à un accord historique pour réduire la production des Etats membres de l’Opep de près de 10 millions de barils par jour, à dater du 1er mai”, a annoncé sur Twitter le ministre koweïtien du pétrole Khaled al-Fadhel. Les producteurs de pétrole se sont déjà réunis jeudi, à l’exception du Mexique, pour décider d’une baisse en mai et juin de la production mondiale à hauteur de 10 millions de barils par jour, avait indiqué l’OPEP vendredi