La Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DGAPR) célèbre, mercredi, son 12è anniversaire, qui se veut une occasion annuelle pour rendre hommage aux fonctionnaires de ce secteur paramilitaire et passer en revue les réalisations accomplies grâce à leurs efforts et leur dévouement.

Cet anniversaire coïncide avec la conjoncture exceptionnelle que vit le pays dans le cadre des efforts de lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19), a indiqué un communiqué de la DGAPR, soulignant que les fonctionnaires des établissements pénitentiaires sont mobilisés, à l’instar de leurs homologues dans d’autres secteurs, pour faire face à cette pandémie, et ce en renforçant les mesures préventives mises en place en vue de contrecarrer ce virus dans les prisons, le but étant de préserver la sécurité des détenus ainsi que des établissements pénitentiaires.

La Délégation a, en outre, mis en avant le sens élevé de responsabilité de ses fonctionnaires et leur adhésion “sérieuse et immédiate” à la mise en oeuvre des différentes mesures prises ainsi que leurs sacrifices énormes et leur présence constante dans les prisons loin de leurs familles, notamment pendant le mois sacré de Ramadan, notant que cet engagement “reflète leur conviction de la nécessité d’être mobilisé en permanence” pour répondre à l’appel du devoir national malgré leur travail dans un espace clos et dans des conditions exceptionnelles.

Elle a aussi fait part de son engagement permanent à la mobilisation des différentes capacités disponibles pour accompagner ses fonctionnaires et leur garantir des conditions de travail adéquates afin de hisser le niveau de leur performance professionnelle, félicitant à cette occasion tous les cadres et fonctionnaires du secteur, en leur exprimant les sentiments d’estime, de gratitude et de remerciement pour leur engagement au respect des règles de discipline et pour tous leurs efforts déployés en réponse à l’appel du devoir national.

La DGAPR a, par ailleurs, appelé tous les fonctionnaires des établissements pénitentiaires à poursuivre le travail, à fournir plus d’efforts, et à se mobiliser constamment durant cette circonstance exceptionnelle, pour servir le pays en toute responsabilité, honnêteté, loyauté, fierté et abnégation pour faire face aux défis sécuritaires, sanitaires et sociaux sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI.