Infomédiaire Maroc – Les entreprises sud-coréennes se sont informées, à Busan en Corée du Sud, des opportunités d’affaires et avantages que propose la place financière Casablanca Finance City (CFC), porte d’entrée à un marché africain prometteur.

Lors d’une conférence animée par la directrice générale adjointe de CFC, Lamia Merzouki, sous le thème “CFC, un tremplin pour les opportunités en Afrique : Comment les entreprises coréennes peuvent-elles bénéficier du potentiel des entreprises africaines?”, la place financière marocaine a présenté ses différentes activités ainsi que les avantages du statut CFC.

Merzouki a rappelé à cette occasion que l’écosystème CFC comprend déjà des entreprises asiatiques, notamment de Chine et du Japon, qui utilisent Casablanca comme capitale africaine des affaires, et que la place financière casablancaise avait signé l’année dernière un partenariat avec Busan International Financial Center.

 

IM