Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amkraz, qui intervenait à l’ouverture de la session ordinaire du Conseil d’administration (CA) de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a mis en avant les réalisations de la CNSS dans les domaines de la protection sociale et de la couverture médicale, signalant que le nombre de salariés actifs déclarés a augmenté à 3,47 millions personnes en 2018 et celui des entreprises affiliées à la Caisse est passé à 234.000.

Il a annoncé la régularisation de la situation de 49.157 assurés avec une masse salariale de 1,57 milliard de dirhams (MMDH), à côté de la hausse du nombre des bénéficiaires des pensions à 568.829 personnes, soit une somme de 11 MMDH.

S’agissant du nombre des bénéficiaires des allocations familiales, il a atteint 1,3 millions personnes (5,5 MMDH), tandis que la masse salariale déclarée et les indemnités versées se sont chiffrées respectivement à 148 MMDH et 17,5 MMDH, a précisé M. Amkraz.

Il a, en outre, noté que les cotisations dues se sont situées à 22,5 MMDH et les fonds de réserve de la Caisse déposés auprès de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) se sont élevés à 53 MMDH.

Évoquant les nouveautés du régime de l’Assurance maladie-obligatoire (AMO), le ministre a fait état de 4 MMDH d’indemnités versées et de 7,3 MMDH de cotisations dues, outre une réduction à 6 jours des délais de remboursement.

Il a, dans ce sens, rappelé la décision du dernier Conseil d’administration, tenu de juillet dernier, d’augmenter de 70% à 80% du taux de remboursement des soins dispensés à l’étranger et de l’hospitalisation médicale, ainsi que ceux des médicaments génériques (de 70 à 90%) et du matériel médical (de 70% à 100%)