Infomédiaire Afrique –  Le groupe de la Banque Centrale populaire (BCP), dans son ambition de renforcer l’accompagnement de l’économie sénégalaise dans sa dynamique d’émergence, s’engagera aux côtés de l’Etat sénégalais pour la mise en œuvre de la 2ème phase du programme d’actions prioritaires du Plan Sénégal Emergent (PSE) sur la période 2019-2023, a affirmé mardi soir à Dakar, le directeur général du groupe de la BCP en charge du développement à l’international, Kamal Mokdad.

 

“Après la première phase 2014-2018, le groupe BCP s’engagera aux côtés de l’Etat pour la 2ème phase du programme d’actions prioritaires du PSE sur la période 2019-2023, et ce dès son lancement prévu à Paris le 18 décembre prochain”, a-t’il dit dans son discours à l’occasion de la présentation dans la capitale sénégalaise des nouvelles perspectives de développement du groupe au Sénégal.

 

”Cet engagement sera multiforme et aligné sur les ambitions du gouvernement en matière notamment d’exploitation des industries extractives, mais également le développement de l’agriculture, dont la filière arachidière, et la poursuite du renforcement des infrastructures”, a-t’il ajouté.

 

Après avoir indiqué que les relations entre la Banque Atlantique, filiale du groupe de la BCP, et l’Etat sénégalais sont historiquement dynamiques, il a souligné que ces liens ont franchi un cap significatif dès 2013 avec l’arrangement d’un financement global de 250 milliards FCFA.

 

”Cette levée de fonds, la 1ère du genre tant sur le montant que sur la structuration dans la sous-région, a permis dès lors à notre banque de renforcer davantage ses liens avec l’Etat central, ainsi qu’avec les agences et entreprises publiques, par la mise en place et l’arrangement de financements directs de l’ordre de près de 500 milliards FCFA”, a-t’il soutenu.

 

Il a souligné, dans ce sens, qu’outre le PSE, la nouvelle vision stratégique définie par le groupe pour le Sénégal, s’intéresse au secteur privé, à travers des financements innovants pour l’économie sénégalaise, de la grande entreprise à la Startup, en passant par les PME et aux particuliers, via des offres digitalisées et adaptées à chaque catégorie de clientèle, y compris une offre dédiée au micro-crédit et une autre pour les crédits immobiliers.

 

Il a annoncé par ailleurs que AMIFA, entité de microfinance de la BCP en Afrique subsaharienne, va démarrer dès janvier prochain ses activités au Sénégal et visera prioritairement le monde rural. Déjà opérationnelle en Côte d’Ivoire, au Mali et en Guinée, AMIFA vise une présence dans une dizaine de pays africains à horizon 2020.

 

Sur un autre registre, le directeur général du groupe de la BCP a annoncé que la BCP et sa filiale Banque Atlantique Sénégal, arboreront désormais la même identité visuelle, avec également un emblème unique, le cheval, symbole d’”élégance, de noblesse, de courage et de résistance”.

 

Rédaction Infomédiaire