Infomediaire Maroc – Le Parlement marocain organisera les 6 et 7 décembre une réunion parlementaire, à veille de la conférence internationale sur la migration qui se tiendra à Marrakech (10-11 décembre).

Organisée conjointement avec l’Union interparlementaire (UIP), cette réunion sera l’occasion de débattre des moyens de mise en œuvre du Pacte mondial et son accompagnement au niveau législatif, selon un communiqué du parlement.

En plus des parlements membres de l’UIP, plusieurs organisations parlementaires régionales et internationales ainsi que des intervenants de divers horizons sont invités à apporter leur contribution à cette initiative parlementaire. Les participants à la réunion ambitionnent de faire entendre la voix des peuples qu’ils représentent en prônant une approche à la fois réaliste et solidaire, basée sur le codéveloppement et le respect des droits humains.

Ils entendent aussi attirer l’attention des représentants des gouvernements qui se réuniront à Marrakech et l’opinion publique internationale sur la montée de l’intolérance et la dangerosité des raccourcis entre migration et insécurité, qui s’exacerbent au gré de la recrudescence du repli identitaire.

Aux peuples du monde, les parlementaires voudraient adresser un message d’espoir en rappelant que les mouvements de populations n’ont jamais cessé depuis le début de la civilisation humaine et qu’il ne faut pas céder à la logique de la confrontation, qui ouvre la voie à l’instrumentalisation politique du phénomène migratoire, et qui ne sert aucunement la cause de la paix dans le monde.

L’Assemblée générale des Nations unies, au terme de sa 72ème session, avait désigné le Royaume pour abriter la conférence internationale sur la migration de 2018, durant laquelle sera adopté “le Pacte national pour des migrations sûres, ordonnées et régulières”.

Rédaction Infomediaire.