Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, a annoncé que, suite au lancement de la troisième phase de déconfinement progressif, l’opération de rapatriement a atteint son niveau maximal, notant que des efforts seront entrepris pour accélérer le rythme des opérations, notamment à travers l’exploitation de 100% des capacités d’occupation de l’avion après consultation du ministère de la Santé et de la Royal Air Maroc (RAM), ce qui permettra d’augmenter le rythme de rapatriement de près de 50%.

 

A partir du 28 juin, l’opération se poursuivra à destination d’Allemagne, d’Egypte, des pays du Golfe et de Turquie, ainsi que d’autres pays, a-t-il précisé, s’attendant au rapatriement au total de 7.800 ressortissants marocains.

 

Concernant les pays d’Asie et d’Amérique latine, “une réflexion est en cours” pour la mise en place d’un hub régional pour regrouper les ressortissants marocains, en attendant l’organisation de vols vers le Maroc, a souligné Bourita.

 

Par ailleurs, il a affirmé que les avions affrétés par des pays étrangers, tels que le Canada ou les Etats-Unis, pour le rapatriement de leurs citoyens bloqués au Maroc, seront également exploités pour rapatrier les Marocains bloqués dans ces pays.