This picture taken early on May 24, 2020 shows worshippers gathering before the Kaaba at the Grand Mosque in Saudi Arabia's holy city of Mecca to attend the prayers of Eid al-Fitr, the Muslim holiday which starts at the conclusion of the holy fasting month of Ramadan. - Saudi Arabia began a five-day, round-the-clock curfew from May 23 after COVID-19 coronavirus infections more than quadrupled since the start of Ramadan to around 68,000 -- the highest in the Gulf. (Photo by - / AFP)

Les autorités saoudiennes ont décidé ce lundi de maintenir le pèlerinage pour cette année 1441 de l’hégire avec un “nombre très limité de fidèles représentant toutes les nationalités se trouvant à l’intérieur du Royaume”, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

 

Un communiqué du ministère saoudien du Hadj indique que «compte tenu de la continuation de la pandémie de Coronavirus, de la gravité d’infection dans les rassemblements, les foules humaines et les mouvements entre les pays du monde, et de l’augmentation des taux d’infection dans le monde, il a été décidé de maintenir le pèlerinage au titre de cette année 1441 de l’hégire avec un nombre très limité pour l’ensemble des nationalités qui se trouvent à l’intérieur du Royaume”.

 

Cette mesure a été prise conformément aux préceptes de l’Islam visant à préserver la vie humaine et suivant les recommandations du ministère de la Santé qui a fait état des risques persistants de cette pandémie et du manque de vaccins et de traitements pour les personnes infectées par le virus, ajoute le communiqué.