Infomediaire Afrique – L’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) s’est engagée à assister le Gabon pour le Recensement général de l’Agriculture dans le cadre d’un projet de développement de la statistique.

A cet effet, la FAO et le gouvernement gabonais viennent de signer un accord de fourniture de services d’assistance technique qui s’inscrit dans le cadre d’un Fonds Fiduciaire Unilatéral (UTF) intitulé “Projet de Développement de la Statistique”, rapporte la presse locale.

Ce projet qui s’étale sur quatre ans, est financé par la Banque mondiale à hauteur de 2.135.000 US dollars en vue du Recensement général de l’Agriculture.

Le projet de Développement de la Statistique vise à contribuer à définir des politiques et stratégies plus efficaces en vue de réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire.

Il permettra aussi au Gabon d’être au rendez-vous du Programme Mondial du Recensement de l’Agriculture 2020 de la FAO, qui préconise une approche modulaire permettant à chaque pays de prendre en compte ses besoins spécifiques de manière plus approfondie.

A terme, ce projet devrait permettre la mise en place et le développement du nouveau système Country STAT-Gabon pour la diffusion et l’archivage des résultats du recensement Général de l’Agriculture et des autres données statistiques sur l’alimentation et l’agriculture.

Le secteur agricole au Gabon demeure peu développé avec une production essentiellement vivrière. Il représente environ 5% du PIB.

Rédction Infomediaire