Infomediaire Maroc – Comme les années précédentes, le risque politique est jugé “modéré” pour le Maroc en 2017.

Dans son nouveau classement, le courtier et gestionnaire de risques, AON, place le Royaume parmi les pays qui s’exposent le moins au risque politique en Afrique et au Moyen-Orient, apprend-on de source médiatique (l’Economiste).

Ainsi, contrairement à la majorité des pays arabes, le Maroc est l’un des pays les moins exposés aux violences politiques et au risque terroriste.
Rédaction Infomediaire.