Le Premier ministre russe, Dmitri Medevev, a présenté ce mercredi la démission de son gouvernement au président Vladimir Poutine.

“Nous, en tant que gouvernement de la Fédération de Russie devons donner au président de notre pays les moyens de prendre toutes les mesures qui s’imposent. C’est pour cela (…) que le gouvernement dans son ensemble donne sa démission”, a affirmé Medvedev, cité par des agences de presse russes.

Le président Poutine a demandé au gouvernement d’expédier les affaires courantes jusqu’à la nomination d’une nouvelle équipe. Medvedev a précisé que la démission du gouvernement intervient suite à la décision du président Poutine d’apporter des “changement fondamentaux à la Constitution” russe, des réformes qui modifient, selon lui, “l’équilibre des pouvoirs” exécutif, législatif et judiciaire”.

Poutine a proposé mercredi une série de réformes de la Constitution devant renforcer les pouvoirs du Parlement, tout en préservant le caractère présidentiel du système politique de la Russie.

La principale mesure annoncée vise à renforcer le rôle du Parlement dans la formation du gouvernement, lui donnant la prérogative d’élire le Premier ministre que le président sera alors “obligé de nommer”.

Poutine a indiqué mercredi proposer à Medvedev le poste de vice-président du Conseil de sécurité russe