Le championnat d’Europe de football, qui aura lieu du 11 juin au 11 juin, représente un défi “sans précédent” en matière de sécurité, étant donné que la compétition se déroulera simultanément dans onze villes européennes, a indiqué lundi le Conseil de l’UE.

 

Le Conseil, qui a adopté des conclusions sur la violence liée au sport, insiste sur l’importance de la coopération policière internationale et de l’échange d’informations pour assurer la sécurité et la sûreté de cette compétition.

 

Relevant qu’il peut être crucial de surveiller les mouvements de supporters à risque afin de prévenir les troubles à l’ordre public et les activités criminelles connexes, il préconise une coopération internationale efficace qui passe par le déploiement de physionomistes spécialisés en matière répressive ainsi que d’autres officiers de liaison.

 

A la lumière de plusieurs cas de violences liées au sport, le Conseil note qu’il est essentiel d’aborder cette question au-delà des installations sportives. “Le champ d’application des mesures préventives devrait être élargi de manière à couvrir des lieux tels que les transports publics, les hôtels, les centres de formation, les quartiers de vie nocturne et autres espaces publics”, détaille-t-il.

 

Le Conseil souligne qu’il importe de protéger les espaces publics et les espaces privés ouverts au public, notamment par la mise en œuvre de concepts de sécurité dès le stade de la conception et par l’utilisation de systèmes de surveillance et de détection faisant appel à l’intelligence artificielle, dans le respect des droits fondamentaux.

 

Il invite en outre les États membres à continuer de surveiller les contenus en ligne afin de prévenir et d’atténuer la diffusion de messages incitant à la violence, à l’extrémisme, à la radicalisation et à la xénophobie.

 

Par ailleurs, le Conseil de l’UE insiste que les organisateurs de grands événements qui se déroulent durant la pandémie de Covid-19 devraient continuer à adopter des mesures et des procédures qui empêchent la propagation du virus parmi tous les acteurs concernés.