Les Marocains représentent, pour le deuxième mois consécutif, le groupe de travailleurs étrangers qui cotisent le plus au système de la sécurité sociale en Espagne, selon des chiffres du ministère espagnol de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations, publiés mardi.

Avec 358.371 affiliés à fin mai dernier, soit près de 11.500 de plus qu’en avril, les Marocains sont le groupe le plus important d’étrangers employés et cotisant à la sécurité sociale, devant les travailleurs de la Roumanie (351.890 cotisants), a précisé le ministère dans un communiqué.

Les travailleurs en provenance du Maroc et de la Roumanie sont suivis des affiliés de Colombie (205.890), d’Italie (194.182), du Venezuela (157.784) et de Chine (157.784), a ajouté la même source.

Le nombre d’affiliés étrangers à la sécurité sociale atteint un nouveau record et s’élève à 2.882.967 employés, après avoir augmenté de 77.912 en mai, selon le ministère.

Depuis décembre 2019, avant l’impact de la pandémie liée au Covid-19, le nombre de contributeurs étrangers a augmenté de 627.864 personnes.

Sur le nombre total de filiales étrangères à la fin du cinquième mois de l’année, 925.282 étaient originaires de pays de l’UE (32,1%) et 1.957.685 de pays tiers (67,9%).

En outre, le système compte 70.675 membres originaires d’Ukraine, soit 23.416 de plus qu’en janvier 2022 (+49,5%), avant le début de la guerre.

Sur le nombre total d’étrangers salariés, près de 1,6 million sont des hommes et plus de 1,3 million sont des femmes.