Infomédiaire Maroc – La Lydec, délégataire de la distribution de l’eau, de l’électricité, de l’assainissement et de l’éclairage public à Casablanca et Mohammedia, a apporté, ce jeudi, des éclaircissements sur le système de tarification et de facturation, à la suite des réclamations formulées par des clients.

Le directeur général de Lydec, Jean-Pascal Darriet, a souligné, au cours d’un point de presse, que les tarifs de vente appliqués sont fixés suivant les dispositions et conditions prévues dans le contrat de gestion déléguée, conclu entre l’Autorité délégante, le ministère de l’Intérieur et le délégataire.

Conformément aux dispositions dudit contrat, notamment les articles 31 et 32, le comité de suivi, composé des représentants de l’autorité délégante, du ministère de l’Intérieur et de Lydec, “décide de toute question relative à la tarification”, a expliqué Darriet, notant que le contrat-programme (2014-2017), signé en mai 2014 entre le Gouvernement et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), prévoit de nouvelles modalités de facturation et dispositions tarifaires pour l’électricité, l’eau et l’assainissement liquide au niveau national.

Rédaction Infomédiaire