Infomédiaire Afrique – Le président tchadien Idriss Déby Itno a remanié son gouvernement, a déclaré lundi un responsable, réduisant le nombre de ministres de 37 à 24 pour des raisons d’économie et changeant les titulaires de plusieurs ministères clés, comme la Sécurité publique, les Affaires étrangères, la Justice et les Finances, rapporte la presse locale.

La réduction du nombre de portefeuilles ministériels “se justifie par les mesures d’austérité que prône le gouvernement”, a indiqué un conseiller du Premier ministre sous couvert de l’anonymat

“Par cette restriction, les plus hautes autorités veulent réduire les dépenses de l’Etat face à la situation de crise financière que connaît le pays”, a-t-il ajouté.

La nouvelle équipe gouvernementale est marquée par le départ de 18 ministres tandis que 8 nouvelles personnalités y font leur entrée.

Les ministres des Affaires étrangères, Hissein Brahim Taha, et de la Sécurité publique, Ahamat Bachir, cèdent notamment leur portefeuille.

Le portefeuille des Affaires étrangères et de la Coopération est confié à Mahamat Zen Cherif, actuel ambassadeur du Tchad en Éthiopie.

Le ministère de la Sécurité publique devient le ministère de l’Administration, de la Sécurité publique et de la bonne Gouvernance. A sa tête est nommé Ahmadaye Abdelkerim Bhakit, ancien gouverneur de la région du Logone (sud).

Enfin, le secrétaire général de la présidence, Djimet Arabi, devient ministre de la Justice et garde des sceaux.

Rédaction Infomédiaire