Roland-Garros aura lieu avec ou sans public et débutera “fin septembre” ou “début octobre”, a annoncé samedi Guy Forget, directeur du Grand Chelem parisien sur terre battue.

Après avoir annoncé mi-avril que le tournoi de la Porte d’Auteuil, qui devait débuter ce dimanche pour deux semaines, avait été repoussé du 20 septembre au 4 octobre en raison de l’épidémie de Covid-19, Forget a annoncé samedi sur les ondes d'”Europe 1″ que plusieurs hypothèses étaient encore à l’étude pour les dates définitives du tournoi.

Tout en précisant qu’aucune “annonce officielle n’a encore été faite”, il a fait savoir que les organisateurs envisagent un début de tournoi entre le 20 et le 27 septembre, avec du public malgré la pandémie de coronavirus.

“On travaille de manière très proche avec l’ATP, la WTA, la Fédération internationale pour faire une annonce globale sur ce que sera le circuit en fin d’année. A priori, Roland-Garros serait à cheval entre la fin du mois de septembre et le début du mois d’octobre”, a-t-il déclaré.

Selon lui, les organisateurs du tournoi parisien se sont rapprochés des instances du tennis mondial pour harmoniser les calendriers, expliquant en outre que parmi les options possibles qui sont à l’étude figure celle de recevoir du public.

Affirmant souhaiter “accueillir le plus de monde possible, puisque les fans veulent voir les meilleurs joueurs du monde”, il a noté que les organisateurs s’adapteront “à ce que le gouvernement dira”.

Le premier ministre Edouard Philippe avait annoncé fin avril l’interdiction de tout rassemblement de plus de 5.000 personnes avant septembre prochain.

Dans le sillage des différentes mesures prises par les autorités françaises depuis le mois de mars dernier en vue de juguler la propagation de Covid-19, nombreuse manifestations et événements culturels, artistiques et sportifs ont été annulés ou reportés.