Infomediaire Maroc – La Secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham a indiqué, hier à Rabat, que les droits de douane imposés à certains produits textile-habillement provenant de Turquie constituent une mesure préventive, préférentielle et temporaire prise en raison de la hausse de l’importation de ces produits.

Intervenant à la Chambre des représentants, Derham a déclaré que le but de cette mesure, publiée dans le bulletin officiel du 8 janvier, était de protéger le produit national contre la concurrence “féroce” de ces produits.

Le secrétaire d’État a souligné que cette mesure s’inscrit dans le cadre de l’accord de libre-échange liant le Maroc à la Turquie, étant donné qu’en vertu d’une de ses clauses, le Royaume est habilité, le cas échéant, à entreprendre des démarches pour protéger son produit national.

Rédaction Infomediaire.