Infomédiaire Afrique – La capitale togolaise Lomé abrite, les 22 et 23 janvier courant, une conférence internationale sur “Le Pari de la Mutualité pour le XXIe Siècle”, organisée par l’Association Internationale de la Mutualité (AIM) et ses partenaires.

 

Placé sous le patronage de la Présidence de la République Togolaise, en collaboration avec la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), ce Forum international a pour objectif de rassembler des représentants de gouvernement et d’organisations internationales, des mutualistes du Sud et du Nord et des organisations de la société civile, a-t-on appris lundi auprès M. Abdelaziz Alaoui, président du Conseil d’administration de de la Caisse mutualiste interprofessionnelle marocaine (CMIM) et vice-président de l’AIM en charge de la région Afrique et Moyen-Orient.

 

La conférence qui s’inscrit dans la poursuite de l’engagement politique en faveur de la reconnaissance et du développement du mouvement mutualiste, vise également à aider à un nouveau paradigme de gestion des politiques d’aide au développement qui culminera par la validation d’un nouveau document politique qui pérennisera les avancées faites durant l’évènement.

 

Un tel document, issu d’un consensus forgé avant et durant la conférence, va constituer, selon un communiqué de l’AIM, une feuille de route pour les mutualistes mais aussi l’ensemble des parties-prenantes promouvant un écosystème favorable (autorités locales, bailleurs de fonds, gouvernements du Nord et du Sud) pour le succès des politiques de couverture de santé universelle et de protection sociale.

 

Au programme de la conférence de Lomé sont notamment prévues des interpellations ministérielles sur des thèmes-clés pour que les mutuelles contribuent au succès des politiques de couverture de santé universelle et de protection sociale (engagement pour le développement de la mutualité, adhésion obligatoire, délégation de gestion) afin de porter la voix des mutualistes auprès des décideurs politiques.

 

Outre trois table-rondes sur les thèmes : “L’engagement mutualiste, une action politique porteuse de solidarité”, “Pour des mutuelles efficaces et solidaires : zoom sur l’adhésion obligatoire” et “Pour des mutuelles efficaces et solidaires, zoom sur la délégation de gestion”, les travaux du Forum prévoient notamment des interventions de responsables mutualistes, ministres africains en charge de la mutualité et/ou de la politique de santé, représentants d’organisations internationales en charge de la protection sociale et/ou de la santé.

 

L’AIM, organisation-cadre de la société, regroupe 59 fédérations de mutuelles sa santé et d’organismes d’assurance maladie répartis dans 30 pays en Europe, en Amérique Latine, en Afrique et au Moyen-Orient.

 

Elle fournit une couverture sanitaire à près de 240 millions de personnes et partenaires et œuvre en vue de faire face aux défis qui s’adressent à l’arrimage des mutuelles de santé aux politiques de couverture de santé universelle.

 

 

Rédaction Infomédiaire