L’École nationale supérieure d’administration (ENSA) et Harvard Kennedy School of Governement (KSG) ont lancé, lundi à Rabat, un cycle de formation au profit des hauts fonctionnaires, cadres supérieurs et des enseignants sur les nouvelles approches de l’évaluation des politiques publiques. Organisé par l’ENSA en partenariat avec Harvard KSG, ce cycle de formation qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme Millennium Challenge Corporation (Compact II) porté par l’Agence Millenium Challenge Account-Morocco, vise à créer une dynamique positive pour faire aboutir le projet “Building Capacity to use Research Evidence” (BCURE) de Harvard au sein de l’ENSA, lequel a pour objectif de promouvoir l’utilisation des données et des enseignements de la recherche basés sur des données dans la prise de décision.

 

Compte tenu de l’importance de l’évaluation en tant que composante fondamentale de la bonne gouvernance, cette initiative engagée par l’ENSA puise sa philosophie dans le renouveau du modèle de développement et l’émergence d’une nouvelle génération de politiques publiques qui appellent une appréciation aussi exacte que possible des effets et des impacts des actions de développement engagées par l’État, selon les organisateurs. Dans une déclaration, le Directeur général de l’ENSA, Rachid Meliani a expliqué que cette formation qui sera encadrée par d’éminents professeurs de la Harvard KSG à l’instar de Janina Matuszeski, Dan Levy, Charlotte Tuminelli et Amelia Knudso, se déclinera en deux temps à savoir une première partie portant sur la formation des formateurs (TOT) et une seconde dédiée au déploiement des modules BCURE au sein de l’ENSA.

 

A ce titre, Meliani a précisé que la 1ère partie de cette formation vise à former un vivier de 23 personnes, composé d’enseignants, de cadres supérieurs et de hauts fonctionnaires relevant notamment des ministères de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, de l’Intérieur, ainsi que de l’Observatoire national du développement humain, du Conseil de la Concurrence, de l’Instance nationale de l’évaluation du système de l’éducation et de la formation, en sus de magistrats et d’inspecteurs des finances. La seconde partie du partenariat porte sur l’implémentation des modules BCURE dans les curricula de l’ENSA et leur intégration dans la palette des formations initiales et continues assurées par l’école, notamment en vue d’accompagner le déploiement du nouveau modèle de développement, a-t-il ajouté, soulignant que l’ENSA ambitionne depuis plus de 3 ans de contribuer au renforcement des compétences à travers la création d’un véritable foyer d’excellence sur l’évaluation et l’analyse des politiques publiques.

 

Dans une déclaration similaire, la Directrice générale de l’Agence Millenium Challenge Account-Morocco, Malika Laasri a relevé que le lancement de la formation BCURE au niveau de l’ENSA a pour objectif de former un vivier de formateurs nationaux qui interviendront à l’ENSA et dans d’autres établissements d’enseignement supérieur en vue d’améliorer les compétences des praticiens et cadres des institutions publiques en matière de design des politiques publiques et de leur évaluation. Et de préciser que le Compact II du Millennium Challenge Corporation s’achève le 30 juin 2022 d’où la nécessité de profiter de tous les outils, partenariats, formations et transferts d’expertises offertes durant les 5 ans du deuxième programme de coopération entre les gouvernements du Maroc et des États-Unis afin de pérenniser les acquisitions de compétences.