Les exportations allemandes ont subi en mars leur pire régression depuis 1990 avec une chute de -11,8 % sur un mois en raison de la pandémie liée au coronavirus.

Selon les données publiées, vendredi, par l’Office fédéral des statistiques (Destatis), la baisse des exportations à 108,9 milliards d’euros à fin mars dernier est plus forte que lors de la crise financière, où les exportations ont enregistré en novembre 2008 un recul de -9 %.

“Il s’agit de la plus grande baisse depuis le début des statistiques en août 1990”, indique Destatis dans un communiqué, précisant que les importations ont baissé en mars de 5,1 % sur un mois, à 91,6 milliards, à leur plus bas depuis janvier 2009.

Les exportations ont accusé un recul de 7,9 % et les importations de 4,5% en comparaison avec le mois de mars de l’année dernière.

L’excédent commercial a baissé à 12,8 milliards d’euros, selon la même source.

Le gouvernement fédéral allemand prévoit «la pire récession de l’histoire de la République allemande», avec une baisse du PIB de 6,3% cette année à cause des conséquences de coronavirus.