L’économie canadienne a perdu près de deux millions d’emplois en avril, subissant de plein fouet les contre-coups économiques de la pandémie de coronavirus, a indiqué vendredi l’agence Statistique Canada.

“À la suite d’un recul de plus d’un million enregistré en mars, l’emploi a diminué de près de 2 millions en avril, ce qui a porté la baisse totale de l’emploi à plus de 3 millions depuis le début de la crise”, précise l’agence fédérale dans un communiqué.

Le taux de chômage a grimpé à 13 % en avril, contre 7,8 % le mois précédent, soit le deuxième taux le plus élevé jamais enregistré.

La plus forte hausse du taux de chômage en avril parmi les provinces du Canada a été observée au Québec, où le taux s’est établi à 17 %, soit le taux le plus élevé dans la province depuis 1976.

Les provinces de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Alberta et du Nouveau-Brunswick ont enregistré respectivement des taux de chômage de 16%, 13,4% et 13,2%.

En Ontario, le taux de chômage est passé de 7,6 % en mars à 11,3 % en avril.