Rédaction Infomédiaire – Suite à des attaques médiatiques dont elle se dit victime, la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, CFCIM, a fait parvenir ce Mardi 10 Octobre à Infomédiaire Maroc un communiqué de presse de mise au point.

Ci après l’intégralité du communiqué :

” La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc, CFCIM, est l’objet depuis plusieurs mois de critiques, relayées par voix de presse, qui nuisent à sa réputation et à son honorabilité auprès du public et des autorités gouvernementales tant marocaines que françaises.

Rappelons que la CFCIM est une association française de droit marocain, indépendante, ne recevant aucune subvention d’aucune sorte. Elle ne doit ses ressources qu’aux fruits de son travail et de celui de ses adhérents.

  • Environ 4000 sociétés adhérentes (chiffre 2018)lui font confiance.
  • Elle dispose de 4 parcs industriels, en partenariat avec les ministères de l’intérieur, du commerce et de l’industrie et les communes concernées.Regroupant 500 entreprises et générateurs de 25 000 emplois directs et autant d’indirects, ils sont cités en exemple dans le dernier rapport de la cour des comptes.
  • Son pôle enseignement est exemplaire avec notamment l’Ecole Française des Affaires qui fête en 2018 sa trentième promotion. 5000 élèves ont ainsi été diplômés avec double accréditation, 5000 emplois satisfaits.
  • Son Centre de Médiation pour l’Entreprise, retenu par les grandes sociétés de la place.
  • Son Service d’Appui aux Entreprises, 500 sociétés créées en 10 ans, génératrices de 2000 emplois

Ces éléments de réussite expliquent et concourent à la singularité et la notoriété de la CFCIM et justifie la confiance dont elle bénéficie.

Cette confiance justifie la vigilance et les soins que la CFCIM accorde à sa gouvernance.

Elleprocède chaque année au renouvellement du mandat de ses instances dirigeantes. Celui-ci ne peut excéder trois ans.

Dans le cadre de ses activités associatives, la CFCIM mobilise des compétences et ne se prive pas d’utiliser celles de ses adhérents et administrateurs. Les conventions de prestations conclues avec des membres administrateurs sont établies de façon pleinement respectueuses des statuts, du règlement intérieur, de la Charte Ethique et des procédures d’achats en vigueur au sein de la CFCIM. Les prestations réalisées sont portées à la connaissance des commissaires aux comptes ; elles sont validées en Bureau et dûment enregistrées dans les comptes de la CFCIM. Elles sont de ce fait exemptes de tout conflit d’intérêt.

Conformément à ses traditions, aux objectifs qu’elle s’est assignée et forte du soutien constant de ses adhérentsLa Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc est fermement résolue à poursuivre dans la sérénité sa tâche et ses missions.”