Infomédiaire Maroc – Le groupe marocain du bâtiment SADET a conclu un accord avec la société chinoise OVM pour le transfert de la technologie de “post-tension” par précontrainte, un procédé de pointe dans le domaine de la construction.

L’introduction de ce nouveau système de précontrainte des planchers des bâtiments en utilisant la “post-tension” devra constituer une 1ère au Maroc, selon SADET.

Les spécialistes affirment que la précontrainte par post-tension permet de réaliser toute forme de structure tout en réduisant l’impact sur l’environnement, le délai de construction, ainsi que la quantité de matériaux et les coûts.

Rédaction Infomédiaire